CETA

Accord belge sur le CETA : le rendez-vous manqué

« Après un formidable vent d’espoir, la realité politique semble faire un retour en force magistral sur la scène politique belge en balayant la fronde du « village Gaulois ». ». C’est en ces termes très durs que les Coprésidents d’ECOLO analysent les marchandages politiques de ces derniers jours, qui ont abouti à un accord « décevant au regard de l’espoir suscité ».

En savoir plus

URL de partage :

Par Zakia Khattabi, Benoit Hellings, Hélène Ryckmans, Stéphane Hazée
Publié le 27 octobre 2016

+ -
Niveau 3

Dans les Parlements les Verts ont initié le combat contre ce Traité commercial injuste, déséquilibré et anti-démocratique permettant ainsi de contourner les Parlements nationaux qui s’opposent au détricotage des droits sociaux et environnementaux.

+ -
Niveau 4

« A partir du considérable travail effectué au Parlement, le gouvernement PS-CDH avait entre les mains l’opportunité historique de mettre un coup d’arrêt au rouleau compresseur ultra libéral d’une mondialisation non régulée dont les citoyens ne veulent plus et d’ouvrir une nouvelle perspective, mais il a capitulé de manière précipitée. La parenthèse ouverte s’est malheureusement refermée. Au final, les avancées sont extrêmement maigres », regrettent amèrement les Coprésidents d’ECOLO.

A défaut d’avoir remporté la bataille du CETA, PS et CDH essaient maintenant de gagner la bataille de la communication, mais la réalité ne résiste pas à l’épreuve des faits. A côté des fausses victoires subsistent de graves problèmes dont la suppression figurait pourtant comme conditions dans la résolution du parlement wallon (voir annexe)
Les écologistes ne sont pas fermés à la conclusion d’un accord avec le Canada. Ils revendiquent une une autre base : « l’opportunité était belle d’inventer et de promouvoir une nouvelle génération de Traités commerciaux entre les Etats, qui privilégient de hauts standards de qualité en matière de santé, d’environnement et de droits sociaux, et qui soient compatible avec la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat. Mais nous poursuivrons le combat. Aux côtés des citoyens, de la société civile et dans les Parlements nous réouvrirons la parenthèse trop vite refermée et continuerons à porter le combat d’une mondialisation régulée, qui profite à tous plutôt qu’à une élite et respectueux de notre planète car d’autres accords commerciaux frappent déjà à la porte », concluent les Coprésidents d’ECOLO.

Lire notre analyse :

PDF - 50.3 ko

→ Suivez ici toute l’actu d’Ecolo sur le TTIP/CETA !

+ -
Niveau 5

Un dossier suivi par

Zakia Khattabi

Zakia Khattabi

Co-présidente d'ECOLO
En savoir plus
Benoit Hellings

Benoit Hellings

Député fédéral
Benoit Hellings est né à Oupeye le 7 juillet 1978.
36 ans | Deputé fédéral élu dans la circonscription de Bruxelles | Cycliste quotidien | Ancien Président du Port de Bruxelles | Ancien Sénateur | Ecologeek
En savoir plus
Hélène Ryckmans

Hélène Ryckmans

Députée wallonne, députée à la fédération Wallonie-Bruxelles, Sénatrice
En savoir plus
Stéphane Hazée

Stéphane Hazée

Député wallon et député au Parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles
Parce que le climat et l’environnement multiplient les signes d’épuisement, parce que les injustices grandissent et que beaucoup souffrent ou sont exclus
Parce qu’ECOLO propose une réponse cohérente à ces urgences et constitue une alternative crédible contre le fatalisme et le court-termisme, pour un changement de la société pour les gens d’aujourd’hui et pour les générations futures
Parce qu’ECOLO continue à faire de la politique autrement, contre les cumuls, contre les passe-droits, contre les abus, pour la participation et la démocratie, pour une éthique politique au quotidien, de façon collective et dans l’intérêt général
En savoir plus
Haut de page

Chargement