Défense : atterrissage forcé d’un plan stratégique anachronique et hors-de-prix

(CC) Photo Flickr par Clement127

Le gouvernement fédéral a enfin dévoilé ses plans pour l’avenir de la Défense. D’après les premières informations rendues publiques, l’équipe Michel a accouché dans la douleur d’un plan conservateur, digne du siècle dernier, qui ne propose ni coopération accrue ni fusion d’une partie de notre armée avec celles de nos voisins.

En savoir plus

URL de partage :

Par Benoit Hellings
Publié le 22 décembre 2015

+ -
Niveau 3

Le gouvernement fédéral a enfin dévoilé ses plans pour l’avenir de la Défense. D’après les premières informations rendues publiques, l’équipe Michel a accouché dans la douleur d’un plan conservateur, digne du siècle dernier, qui ne propose ni coopération accrue ni fusion d’une partie de notre armée avec celles de nos voisins. Par contre, le Gouvernement entend dégager plus de moyens pour donner du nouveau matériel à toutes les composantes de l’armée belge : 9,2 milliards d’euros d’ici 2030 ! « A la lumière des économies réalisées partout ailleurs dans les départements fédéraux, il est pourtant temps de faire des choix », indique Benoit Hellings, député fédéral Ecolo.

+ -
Niveau 4

Le gouvernement fédéral a enfin dévoilé ses plans pour l’avenir de la Défense. D’après les premières informations rendues publiques, l’équipe Michel a accouché dans la douleur d’un plan conservateur, digne du siècle dernier, qui ne propose ni coopération accrue ni fusion d’une partie de notre armée avec celles de nos voisins. Par contre, le Gouvernement entend dégager plus de moyens pour donner du nouveau matériel à toutes les composantes de l’armée belge : 9,2 milliards d’euros d’ici 2030 ! « A la lumière des économies réalisées partout ailleurs dans les départements fédéraux, il est pourtant temps de faire des choix », indique Benoit Hellings, député fédéral Ecolo.

« Comment le MR, le CD&V, l’Open VLD et la N-VA comptent-ils financer ce plan ? Sur base de quelles économies faites ailleurs ? Pensent-ils sérieusement que les Belges vont encaisser des nouveaux coups portés, par exemple, à leur pension ou à la SNCB, impactant encore plus leur mobilité ? », se demande Benoit Hellings.

La spécialisation est, pour les Verts, la seule issue possible. En période de rigueur budgétaire, les armées de l’UE doivent collaborer, se spécialiser et se coordonner. D’énormes gains d’efficacité peuvent encore être réalisés. Le plan proposé ne présente aucun nouveau programme de coopération ni la moindre tâche qui pourrait être répartie entre une autre armée européenne et la nôtre. Au niveau européen, beaucoup trop de moyens financiers vont être gaspillés dans des troupes non déployées, du matériel superflu et des doublons. Avec 278 milliards de dollars de dépenses militaires en 2014, les 28 pays de l’UE représentent ensemble la deuxième force militaire du monde, après les États-Unis. C’est énorme. Rationaliser les moyens au niveau de l’UE est la clé, pas l’augmentation des budgets de chacune des armées, comme vient de le décider l’équipe Michel.

« Nous avons acquis une solide réputation en matière de déminage, de forces spéciales, de transport et de reconstruction après les conflits. Nous devons continuer d’y investir plutôt que de réduire ce budget. En allouant la moitié du budget d’investissement de la Défense dans l’achat de 34 chasseurs-bombardiers, il ne reste que très peu d’autres possibilités. Le Gouvernement belge se compare, de façon absurde, à des pays comme la France ou la Grande-Bretagne. Il veut continuer à pouvoir se joindre à des campagnes de bombardements aussi coûteuses que politiquement inefficaces, comme l’ont montré les dernières campagnes menées en Afghanistan, en Libye et en Irak ! Pour Ecolo-Groen, l’accent devrait plutôt être mis sur la marine, la formation, les forces spéciales et la cyber-défense. »

+ -
Niveau 5

Un dossier suivi par

Benoit Hellings

Benoit Hellings

Député fédéral
Benoit Hellings est né à Oupeye le 7 juillet 1978.
36 ans | Deputé fédéral élu dans la circonscription de Bruxelles | Cycliste quotidien | Ancien Président du Port de Bruxelles | Ancien Sénateur | Ecologeek
En savoir plus
Haut de page

Chargement