CPAS

Ecolo s’oppose au texte sur la levée du secret professionnel

Depuis le début des discussions sur la levée du secret professionnel en commission de lutte contre le terrorisme, la position d’Ecolo est claire : OUI pour répondre à une légitime préoccupation de sécurité ; OUI à une collaboration efficace entre les CPAS et la justice, déjà prévue dans la loi, et à d’éventuelles améliorations ; NON à l’introduction de l’obligation active d’information qui impose aux assistants sociaux de dénoncer à la police tout "indice sérieux de préparation à un attentat terroriste", sans autre précision.

En savoir plus

URL de partage :

Par Gilles Vanden Burre
Publié le 16 février 2017

+ -
Niveau 3

En effet, comme le précise le député fédéral ECOLO Gilles Vanden Burre, "cette disposition transforme les fonctionnaires en inspecteurs de police et brise de facto l’indispensable lien de confiance entre les usagers du CPAS et les assistants sociaux. Nous nous opposons donc fermement à cette vision de la société, portée par le gouvernement MR-N-VA, qui s’apparente à un véritable flicage généralisé".

+ -
Niveau 4

Un dossier suivi par

Gilles Vanden Burre

Gilles Vanden Burre

député fédéral
En savoir plus
Haut de page

Chargement