Budget

Evaluation négative du budget fédéral : chronique d’une catastrophe budgétaire annoncée

Photo (C) Reporters

Le groupe Ecolo-Groen n’est pas étonné par l’évaluation négative de la Commission européenne du Budget du Gouvernement Michel. Malgré tous les signaux avertissement adressés à la Belgique, au niveau belge et international, la majorité poursuit sur sa voie aussi injuste qu’inefficace, demandant des sacrifices importants à nos concitoyens et ne parvenant pas à augmenter le taux d’emploi et d’activité dans notre pays. Pour les écologistes, le mauvais bulletin donné par la Commission Européenne, c’est la chronique d’une catastrophe budgétaire annoncée !

En savoir plus

URL de partage :

Par Georges Gilkinet
Publié le 16 novembre 2016

+ -
Niveau 3

« La Belgique est à nouveau pointée comme un mauvais élève de la classe européenne. Face à la gravité de la situation, le déni qui est celui des Ministres Van Overveldt et Wilmès est vraiment inquiétant. Les estimations farfelues de recettes du Ministre des Finances et l’inefficacité de ses choix fiscaux sont clairement le cœur du problème. Mais aucun changement de cap à l’horizon. Ainsi, le gouvernement s’entête à refuser une contribution plus juste des grandes fortunes », commente Georges Gilkinet, député fédéral Ecolo.

+ -
Niveau 4

Le constat est cinglant. Malgré tous les efforts déjà consentis par les citoyens, le Gouvernement MIchel échoue à ramener les finances publiques à l’équilibre. Il risque bien de laisser une dette énorme aux générations futures, sans avoir mis en place les choix politiques nécessaires pour capter les emplois de demain, notamment en visant l’autonomie énergétique de la Belgique.

« Exercice budgétaire après exercice budgétaire, les comptes de ce gouvernement sont erronés. A chaque fois des efforts supplémentaires sont demandés aux mêmes tranches de la population, via des coupes dans la sécurité sociale ou des taxes injustes. Un maximum de factures pour les citoyens, trop peu d’investissements, une fiscalité inefficace, une absence de volonté de lutter contre la criminalité financière et des déficits qui se creusent, voilà la marque de fabrique budgétaire de ce gouvernement. Si Charles Michel ne change pas résolument de cap, le situation continuera à se dégrader et la note sera présentée aux générations futures », poursuit Georges Gilkinet.

Une fiscalité plus juste, c’est la voie à suivre pour Ecolo-Groen. « Il ne s’agit pas seulement d’obtenir un budget en équilibre mais aussi d’un juste équilibre dans la société. Les chamailleries au sein du Gouvernement doivent maintenant laisser place à plus de volontarisme. Il existe une majorité politique et sociétale pour plus de justice fiscale. Il devient urgent d’agir », conclut Georges Gilkinet.

+ -
Niveau 5

Un dossier suivi par

Georges Gilkinet

Georges Gilkinet

Député fédéral
En savoir plus
Haut de page

Chargement