Lutte contre le commerce illégal du bois

La commission santé a approuvé à l’unanimité la résolution ecolo-groen demandant une implication plus grande du gouvernement belge

Photo Flickr (CC) Y Nakanishi

Ce mercredi 13 janvier, Muriel Gerkens et Anne Dedry, députées fédérale ecolo-groen ont défendu avec succès leur résolution visant à lutter plus et mieux contre le commerce illégal du bois et dès lors l’importation de celui-ci en Belgique et en Europe via le port d’Anvers.

En savoir plus

URL de partage :

Par Muriel Gerkens
Publié le 14 janvier 2016

+ -
Niveau 3

Muriel Gerkens, en tant que présidente de la commission santé de la chambre, avait organisé des auditions en juin 2015 des acteurs du bois : économiques, environnementalistes, administrations de l’environnement et des douanes, ministre de l’environnement afin de comprendre pourquoi il est si difficile de concrétiser en Belgique les obligations de contrôles prévues dans le règlement européen. or celui-ci est entré en vigueur depuis 2013 déjà !

+ -
Niveau 4

Elles ont ensuite rédigé une proposition de résolution qui a été cosignée par PS, SPa, CDh et c’est celle-ci qui a été adoptée à l’unanimité avec le soutien donc des partis de la majorité ce mercredi 13 janvier.

Cette résolution demande au gouvernement belge

  • d’enfin donner les moyens humains et financiers suffisants à l’administration du SPF environnement chargée d’exercer les contrôles et d’appliquer recommandations et sanctions nécessaires. Aujourd’hui une seule personne à mi temps !
  • de veiller à ce que les importateurs belges de bois rassemblent les preuves suffisantes de l’exploitation légale du bois dans le pays d’origine et de ne pas se contenter d’une attestation des autorités de la part des pays où règne la corruption.
  • d’agir au niveau européen pour améliorer l’étiquetage sur l’origine du bois à destination des consommateurs et pour rendre plus accessible l’agrément d’organes indépendants ayant pour mission d’aider les importateurs de bois à mettre en place les mécanismes de vigilance raisonnée avant d’importer leur bois. ces organes étant particulièrement nécessaires pour aider les PME.
  • de renforcer les collaborations actives entre ONG et administrations belges dans la détection des importations à risques mais aussi dans le contrôle de celles-ci

La commission européenne rendra son évaluation sur la manière dont la belgique applique le règlement européen de lutte contre le commerce illégal du bois mi février 2016. Il importera d’y donner suite et de s’y préparer vu les lacunes de notre système en vigueur.

+ -
Niveau 5

Un dossier suivi par

Muriel Gerkens

Muriel Gerkens

Députée fédérale
Je vous invite à visiter mon nouveau site internet www.gerkensmuriel.be
En savoir plus
Haut de page

Chargement