Wallonie - Gouvernance

Le retour du cumul des mandats : un pacte PS-cdH-MR ahurissant et un jour noir pour la démocratie en Wallonie

(cc) Lhoon

Les présidents des partis traditionnels PS, cdH et MR ont décidé entre eux de défaire le décret spécial du 8 décembre 2010 instaurant un décumul progressif des mandats de député wallon et de bourgmestre, échevin ou président de CPAS. Ecolo s’indigne du signal désastreux ainsi envoyé aux citoyens.
« Dans un contexte de crise démocratique, face à la montée des populismes et des extrêmes, dans une actualité dominée par une affaire d’Etat et alors que les citoyens, les jeunes surtout, se montrent de plus en plus méfiants vis-à-vis des politiques, ce revirement sur l’enjeu du cumul des mandats est tout simplement ahurissant ! » affirme le coprésident d’Ecolo Patrick Dupriez.

En savoir plus

URL de partage :

Par Patrick Dupriez, Stéphane Hazée
Publié le 23 novembre 2016

+ -
Niveau 3

« Ce pacte PS-cdH-MR marque un grave recul par rapport à une réforme essentielle initiée par Ecolo durant la législature précédente en Wallonie, alors que ce sont de nouvelles avancées dont la Wallonie a besoin en matière de démocratie et de gouvernance. Par ces ’arrangements entre amis’, les trois partis traditionnels s’inscrivent davantage dans une logique de pouvoirs et de carrières que dans un renouveau démocratique et l’intérêt des citoyens de notre Région », ajoute Stéphane Hazée, chef de groupe Ecolo au Parlement de Wallonie.

+ -
Niveau 4

Pour Ecolo, la fonction parlementaire est un mandat à temps plein. La Wallonie et ses citoyens méritent un engagement à 100% de leurs députés. Le décumul vise à prévenir les conflits d’intérêts et le sous-localisme dont souffre tant la Wallonie. Il évite également la concentration des pouvoirs et favorise la participation d’un nombre plus important de citoyens à la vie politique. Il s’agit donc d’un enjeu démocratique fondamental.

Enfin, là où le décret décumul de 2010, certes perfectible, visait l’ensemble de la Wallonie, la nouvelle proposition des 3 partis traditionnels ne concerne plus que les mandataires issus des… 9 communes wallonnes de plus de 50.000 habitants. Un impact dérisoire, donc, qui confine au leurre.

« Le retour du cumul des mandats obéit à des intérêts électoralistes alors qu’aucun des 3 partis engagés dans ce pacte indigne n’avait fait campagne pour mettre en cause ce décumul. Une enquête RTBF révélait hier que 90% des jeunes francophones entre 18 et 34 ans n’ont plus confiance en les politiques. Revenir aux vieilles pratiques n’est très certainement pas ce qu’ils attendent. Au contraire, les citoyens méritent des responsables politiques qui ne font pas marche arrière quand les réformes ne correspondent pas à leurs ambitions personnelles », conclut Patrick Dupriez.

+ -
Niveau 5

Un dossier suivi par

Patrick Dupriez

Patrick Dupriez

Co-président d'ECOLO
Ingénieur agronome de formation, j’ai très jeune rejoint les rangs d’Ecolo.
En juin 2009, j’ai été élu député régional. Je me suis d’emblée passionné pour les questions liées à l’agriculture, la nature, les travaux publics, l’enfance, la santé et les relations internationales. En mars 2012 j’ai été désigné à la présidence du Parlement Wallon. Depuis mars 2015 je suis co-président d’Ecolo avec Zakia Khattabi.
En savoir plus
Stéphane Hazée

Stéphane Hazée

Député wallon et député au Parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles
Parce que le climat et l’environnement multiplient les signes d’épuisement, parce que les injustices grandissent et que beaucoup souffrent ou sont exclus
Parce qu’ECOLO propose une réponse cohérente à ces urgences et constitue une alternative crédible contre le fatalisme et le court-termisme, pour un changement de la société pour les gens d’aujourd’hui et pour les générations futures
Parce qu’ECOLO continue à faire de la politique autrement, contre les cumuls, contre les passe-droits, contre les abus, pour la participation et la démocratie, pour une éthique politique au quotidien, de façon collective et dans l’intérêt général
En savoir plus
Haut de page

Chargement