SNCB

Nouveau patron de la SNCB : « Ce sont les capacités qui doivent être décisives, pas la couleur politique »

Photo (C) Reporters

Ecolo-Groen est très surpris des jeux politiques qui se jouent autour de la nomination d’un nouveau patron du rail. « Le rail fait face à d’énormes défis. Dans une matière aussi importante, il est crucial de travailler avec des procédures objectives. Ce sont les capacités de gestion et les compétences pertinentes qui doivent être décisives, et non la couleur politique. Ce Gouvernement fait pourtant des jeux politiques en coulisse », commente le député fédéral Ecolo Marcel Cheron. Pour Ecolo-Groen, c’est le candidat le plus compétent qui devrait être mis en avant, quelles que soient les préférences politiques.

En savoir plus

URL de partage :

Par Marcel Cheron
Publié le 19 octobre 2016

+ -
Niveau 3

Les querelles politiques sur le nouveau patron du rail prouvent, pour les écologistes, la persistance de la culture des nominations politiques, alors que le seul parti francophone au pouvoir, le MR, prétend se distancier de ces pratiques.

+ -
Niveau 4

« Tandis que les utilisateurs continuent d’être les victimes d’économies dans de nombreux services, par exmeple les fermetures de guichets, la suppression de trains tardifs ou matinaux, ou encore l’arrêt du financement de points-vélos, les jeux politiques prennent le pas sur la raison et l’efficacité. Or, la SNCB et ses utilisateurs méritent une direction et une gestion efficaces », poursuit Marcel Cheron.

Ce Gouvernement MR/N-VA prétend vouloir ’remettre de l’ordre dans les affaires de l’État’ mais pratique régulièrement les jeux de pouvoir en coulisse. C’est inacceptable pour Ecolo-Groen. « Les citoyens attendent autre chose de la politique. Ils attendent de leurs dirigeants qu’ils prennent des décisions dans l’intérêt de la population, et non pas pour servir leurs propres intérêts politiques. La procédure de nomination du futur patron du rail doit se détacher de la politique et se concentrer sur les compétences, afin que la personne qui prendra cette place soit la plus adéquate », conclut Marcel Cheron.

+ -
Niveau 5

Un dossier suivi par

Marcel Cheron

Marcel Cheron

Député fédéral
En savoir plus
Haut de page

Chargement