Kazakhgate

Nouvelles tentatives d’intimidation de Chodiev à Georges Gilkinet

(C) Reporters

Après avoir cité en justice la commission d’enquête parlementaire sur la transaction pénale, M. Patokh Chodiev s’attaque désormais directement à notre parlementaire Georges Gilkinet : « Après s’être attaqué à l’institution, M. Chodiev vise un homme. Cet acte n’est pas anodin. Posé au moment où la commission d’enquête entre dans le vif du sujet et au cœur des mécanismes ayant mené à la transaction tant décriée, nous ne pouvons que l’interpréter comme une tentative d’intimider et de museler un Parlementaire qui ne ménage pas ses efforts pour faire éclater la vérité », dénoncent avec force les Coprésidents d’ECOLO.

En savoir plus

URL de partage :

Par Zakia Khattabi, Patrick Dupriez
Publié le 11 mai 2017

+ -
Niveau 3

Cette démarche hostile s’ajoute à des menaces plus ou moins explicites formulées à l’encontre de Georges Gilkinet. Assigner en justice un parlementaire qui ne fait que le travail qui est attendu de lui, tant par l’institution que par les citoyens, est aussi une manière de porter atteinte aux principes qui régissent notre démocratie. Derrière cette nouvelle salve de M. Chodiev, c’est le principe même de la commission d’enquête qui est attaqué.

+ -
Niveau 4

« Les écologistes privilégient la protection de l’intérêt général face aux puissances de l’argent et font de la bonne gouvernance une priorité. Dans la commission Publifin comme dans celle sur le Kazakhgate, ils ont décidé que la faute serait de ne pas chercher à faire émerger la vérité. Si on suit le raisonnement des avocats de Monsieur Chodiev, c’est à la fois la liberté d’opinion garantie par la Constitution qui serait atteinte et la capacité d’un Parlement de mener une enquête sur des faits graves. Nos parlementaires n’ont pas été élus pour se taire ou se soumettre à des intérêts particuliers, tout au contraire », concluent les Coprésidents d’Ecolo.

+ -
Niveau 5

Un dossier suivi par

Zakia Khattabi

Zakia Khattabi

Co-présidente d'ECOLO
En savoir plus
Patrick Dupriez

Patrick Dupriez

Co-président d'ECOLO
Ingénieur agronome de formation, j’ai très jeune rejoint les rangs d’Ecolo.
En juin 2009, j’ai été élu député régional. Je me suis d’emblée passionné pour les questions liées à l’agriculture, la nature, les travaux publics, l’enfance, la santé et les relations internationales. En mars 2012 j’ai été désigné à la présidence du Parlement Wallon. Depuis mars 2015 je suis co-président d’Ecolo avec Zakia Khattabi.
En savoir plus
Haut de page

Chargement