Publifin

Publifin : faire toute la clarté via une commission d’enquête et réformer en profondeur

Chaque jour apparaissent de nouveaux éléments à propos de ce qu’il est convenu d’appeler "la nébuleuse Publifin".

En savoir plus

URL de partage :

Par Zakia Khattabi, Patrick Dupriez
Publié le 21 janvier 2017

+ -
Niveau 3

« Après le scandale des mandats fictifs des comités de secteur et les premiers éléments qui permettent de reconstituer le salaire mirobolant du CEO de Nethys, ce sont aujourd’hui les pratiques d’une autre filiale (Newin pour ne pas la citer) qui sont mises en exergue, et notamment son utilisation d’un mécanisme de tantième pour rémunérer grassement les administrateurs des trois partis traditionnels, dont Alain Mathot, député socialiste, et Philippe Buelen, chef de cabinet du vice-président du gouvernement wallon. Qu’allons-nous découvrir demain ? » , s’interrogent Zakia Khattabi et Patrick Dupriez.

Pour ECOLO, le football panique joué par les présidents du PS, du CDh et du MR ne permettra pas de résoudre la crise, qui est très profonde.

+ -
Niveau 4

La prise de conscience des 3 partis traditionnels n’est pas à la hauteur des enjeux.

Pour rétablir la confiance et jeter les bases de réformes structurelles, les écologistes demandent trois choses :

1) Que toute la clarté soit faite sur le système mis en place. Cela passe nécessairement par la création d’une commission d’enquête parlementaire chargée de faire toute la clarté sur l’ensemble de la nébuleuse Publifin, filiales et sous-filiales y compris.

2) Que le gouvernement mette en œuvre TOUTES les dispositions prévues par les décrets adoptés à l’initiative des écologistes sous la précédente législature, mais torpillées dès son arrivée par la nouvelle majorité.
Pensons notamment à la désignation de commissaires dans les structures stratégiques, à l’application du droit wallon à Publifin et à la mise sur pied de la commission de contrôle, d’éthique et de déontologie.
Au-delà, le Gouvernement PS-CDH et le Ministre des pouvoirs locaux ont leur responsabilité totalement engagée et doivent en tirer les conclusions.

3) Une fois les résultats de la commission d’enquête connus, le Gouvernement wallon devra s’atteler au plus vite à réformer sans tabou les structures, en préservant bien entendu la capacité et les performances des outils économiques régionaux, et en privilégiant l’intérêt général et non les acquis de quelques-uns via un système opaque.

+ -
Niveau 5

Un dossier suivi par

Zakia Khattabi

Zakia Khattabi

Co-présidente d'ECOLO
Militante féministe et consultante diversité, je me passionne pour les questions de gouvernance et plus précisément sur l’évaluation des politiques publiques. J’ai toujours eu des engagements politiques. C’est ainsi que progressivement, et parce que je crois en l’écologie politique comme projet de société global et progressiste, j’ai naturellement rejoint les rangs d’Ecolo.
En savoir plus
Patrick Dupriez

Patrick Dupriez

Co-président d'ECOLO
Ingénieur agronome de formation, j’ai très jeune rejoint les rangs d’Ecolo.
En juin 2009, j’ai été élu député régional. Je me suis d’emblée passionné pour les questions liées à l’agriculture, la nature, les travaux publics, l’enfance, la santé et les relations internationales. En mars 2012 j’ai été désigné à la présidence du Parlement Wallon. Depuis mars 2015 je suis co-président d’Ecolo avec Zakia Khattabi.
En savoir plus
Haut de page

Chargement