Publifin

Rémunérations Publifin : Ecolo dénonce une rustine qui n’est pas à la hauteur du scandale

En séance plénière du Parlement de Wallonie, PS et cdH viennent d’essayer d’étouffer le scandale des rémunérations au sein de l’intercommunale Publifin (ex-Tecteo). En effet, en déposant au Parlement de Wallonie un amendement minimaliste visant à plafonner ces rémunérations, les députés socialistes et centristes refusent en réalité que la Région reprenne enfin le contrôle sur cette intercommunale. « Une rustine, alors qu’il était possible de sortir par le haut de ce scandale, » dénonce Ecolo.

En savoir plus

URL de partage :

Par Stéphane Hazée
Publié le 21 décembre 2016

+ -
Niveau 3

Ecolo avait déposé cet après-midi en séance plénière du Parlement de Wallonie un amendement à un décret-programme qui permettait de mieux contrôler, dès à présent, les intercommunales interrégionales comme Publifin (ex-Tecteo).

Les écologistes déplorent l’hypocrisie de la réaction de la coalition PS-cdH : « Si ce scandale lié aux rémunérations de Publifin éclate aujourd’hui, c’est parce que ces deux partis avaient voté, en juillet 2015, un décret qui reportait de deux ans l’entrée en vigueur de la législation permettant de mieux contrôler les intercommunales interrégionales, comme Publifin, et qui aurait rendu impossibles ces pratiques, » rappelle le chef du groupe Ecolo au Parlement de Wallonie Stéphane Hazée.

« Avec leur amendement, , PS et cdH cherchent à éteindre l’incendie qu’ils ont eux-mêmes provoqué, mais maintiennent en réalité l’existence de comités dont l’utilité a été vivement contestée. Ils maintiennent aussi la composition de ces comités en contradiction avec le droit wallon. Ils persistent surtout à laisser Publifin fonctionner avec des règles différentes que les autres intercommunales. La question reste entière de savoir pourquoi le PS et le cdH tiennent tant à ce que Publifin échappe encore à l’application de la législation régionale… . Pour nous, l’ensemble des intercommunales doivent se plier aux mêmes règles de bonne gouvernance, et cela vaut donc aussi pour Publifin. On en est loin, » conclut Stéphane Hazée.

+ -
Niveau 4

Un dossier suivi par

Stéphane Hazée

Stéphane Hazée

Député wallon et député au Parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles
Parce que le climat et l’environnement multiplient les signes d’épuisement, parce que les injustices grandissent et que beaucoup souffrent ou sont exclus
Parce qu’ECOLO propose une réponse cohérente à ces urgences et constitue une alternative crédible contre le fatalisme et le court-termisme, pour un changement de la société pour les gens d’aujourd’hui et pour les générations futures
Parce qu’ECOLO continue à faire de la politique autrement, contre les cumuls, contre les passe-droits, contre les abus, pour la participation et la démocratie, pour une éthique politique au quotidien, de façon collective et dans l’intérêt général
En savoir plus
Haut de page

Chargement