Commission Renouveau Démocratique

Renouveau démocratique en Wallonie : de la parole aux actes !

Le Parlement de Wallonie a mis en place une Commission spéciale relative au Renouveau Démocratique.

En savoir plus

URL de partage :

Par Stéphane Hazée
Publié le 18 janvier 2016

+ -
Niveau 3

Cette Commission a décidé de travailler en trois temps : d’abord les enjeux de participation citoyenne, puis ensuite les élections et le statut des mandataires. « Les écologistes ont de grandes attentes par rapport au Renouveau démocratique, à commencer par le chantier de la démocratie participative.

+ -
Niveau 4

Aujourd’hui, néanmoins, la discussion ne démarre pas réellement et on reste cantonné à des questions de procédure. La crainte est forte que plusieurs représentants PS, MR et CDH veuillent limiter le débat de la démocratie participative au seul dossier de la consultation populaire régionale. Un débat extrêmement important, mais qui ne peut occulter d’autres avancées à débattre également, comme les panels citoyens ou les budgets participatifs. Certains appellent même la commission à ... terminer ses travaux, alors même que la discussion n’a pas vraiment commencé !, rélève Stéphane Hazée, chef de groupe Ecolo au Parlement de Wallonie.

C’est la raison pour laquelle Ecolo a déposé une série de propositions concrètes afin que ce processus de renouveau ne retombe pas comme un soufflé. Il s’agira d’évoquer, notamment, le développement des panels citoyens, le budget participatif, le droit d’initiative législative citoyenne, la mise en place de commissions composées de citoyens tirés au sort et l’amélioration des consultations populaires locales.

Retrouvez l’interview de Stéphane Hazée dans la Libre Belgique de ce 18 janvier.

+ -
Niveau 5

Un dossier suivi par

Stéphane Hazée

Stéphane Hazée

Député wallon et député au Parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles
Parce que le climat et l’environnement multiplient les signes d’épuisement, parce que les injustices grandissent et que beaucoup souffrent ou sont exclus
Parce qu’ECOLO propose une réponse cohérente à ces urgences et constitue une alternative crédible contre le fatalisme et le court-termisme, pour un changement de la société pour les gens d’aujourd’hui et pour les générations futures
Parce qu’ECOLO continue à faire de la politique autrement, contre les cumuls, contre les passe-droits, contre les abus, pour la participation et la démocratie, pour une éthique politique au quotidien, de façon collective et dans l’intérêt général
En savoir plus
Haut de page

Chargement