Roundup

Usage des pesticides : Ecolo-Groen appelle le Gouvernement fédéral à les interdire au nom du principe de précaution

Photo (C) Reporters

Alors que la population se mobilise à nouveau pour réclamer des magasins de bricolage et de jardinage qu’ils arrêtent de vendre des herbicides et pesticides contenant notamment du glyphosate, qu’une pétition européenne demande l’interdiction de la mise sur le marché du glyphosate tant que l’étude commanditée sur l’évaluation de sa toxicité n’est pas connue, le Gouvernement fédéral continue de fermer les yeux sur les dangers de ces produits sur la santé. Les parlementaires de la majorité ont en effet refusé d’adopter, en commission santé, une résolution demandant l’application du principe de précaution via plusieurs mesures, notamment :
➡️ Signez la pétition pour bannir le glyphosate ! Il faut 15 750 signatures en Belgique ! www.banglyphosate.eu ⬅️

En savoir plus

URL de partage :

Par Muriel Gerkens
Publié le 10 février 2017

+ -
Niveau 3
  • interdiction de la mise sur le marché et de la vente de pesticides contenant du glyphosate aux particuliers dès maintenant ;
  • interdiction dans les espaces publics ;
  • collaboration avec les régions pour accélérer les recherches d’alternatives pour l’agriculture ;
  • s’opposer à la prolongation pour 15 ans de l’autorisation du glyphosate au niveau européen ;
  • garantir l’indépendance des chercheurs et la transparence des études.
+ -
Niveau 4

Les écologistes appellent le Gouvernement fédéral à enfin faire primer la santé des citoyens sur les intérêts commerciaux de l’industrie chimique. De leurs côtés, les régions bruxelloises et wallonnes ont décidé d’interdire les pesticides à base de glyphosate pour les particuliers et dans les espaces publics.

La résolution a été abordée à nouveau hier après-midi en séance plénière de la Chambre. Ecolo-Groen a appelé le Gouvernement à se ressaisir et à revoir son vote sur cette résolution.

« Le refus du fédéral d’appliquer le principe de précaution est incompréhensible et irresponsable, » dénonce la députée fédérale Ecolo et présidente de la commission santé Muriel Gerkens. « Il est du devoir des Ministres de la Santé, de l’Agriculture et de l’Environnement, ainsi que tous les membres de ce Parlement, de protéger leurs concitoyens, notre environnement et la qualité des eaux. »

➡️ Signez la pétition pour bannir le glyphosate ! Il faut 15 750 signatures en Belgique ! www.banglyphosate.eu ⬅️

+ -
Niveau 5

Un dossier suivi par

Muriel Gerkens

Muriel Gerkens

Députée fédérale
Je vous invite à visiter mon nouveau site internet www.gerkensmuriel.be
En savoir plus
Haut de page

Chargement