Intervention parlementaire

< Retour à la page précédente

Publié le 24/05/2017
Niveau : Communauté française - Fédé Wall-Bxl
Type : Question d'actualité

Favoritisme et conflit d'intérêts au Cabinet Madrane ?


Monsieur le Ministre, j’imagine que vous avez lu le dernier numéro d’«Alter échos». Force est de constater qu’on n’y va pas de main morte. L’un des articles s’intitule «Favoritisme et conflit d’intérêts au cabinet Madrane?». On peut y lire que vous avez un chef de cabinet adjoint qui est actuellement détaché de l’Intercommunale de santé publique du Pays de Charleroi (ISPPC). Les auteurs de l’article évoquent un possible conflit d’intérêts concernant cette personne qui utiliserait son influence pour orienter certains subsides vers l’ISPPC.

Dès lors, Monsieur le Ministre, je vous interroge sur la véracité de ces allégations. L’ISPPC s’est d’ailleurs posé des questions similaires et a demandé un avis juridique. Celui-ci précise que le conflit d’intérêts n’existe pas, à moins que la personne en cause ne soit chargée de dossiers relatifs à l’ISPPC.

C’est justement ce point que j’aimerais pouvoir éclairer avec vous, sachant que je vous ai déjà interrogé, en février dernier, sur la répartition des subsides «bébés parqués» destinés aux services d’aide et d’intervention éducative (SAIE) et aux services d’accueil et d’aide éducative (SAAE).

Vous précisiez alors qu’une commission, composée de représentants de l’administration et de membres de votre cabinet, avait été chargée de vous rendre un avis sur la répartition des subsides.

J’aimerais savoir si la personne concernée faisait ou non partie de ladite commission. Le but est ici de confirmer ou d’infirmer nos impressions.

Haut de page

Chargement