Intervention parlementaire

< Retour à la page précédente

Publié le 06/07/2017
Niveau : Région wallonne
Type : Question écrite

Les contrôles de sécurité à l'aéroport de Charleroi


Un rapport de la compagnie Ryanair affirme que l'aéroport de Charleroi présente des failles dans sa sécurité. Selon ce rapport, certaines personnes passeraient les contrôles de sécurité sans être fouillées adéquatement sous prétexte que cette personne était un employé du SPW et qu'elle avait le droit d'aller en zone sécurisée sans être fouillée.

A la première plainte qui date d'avril 2016, les autorités belges ont répondu que cette dérogation est "inscrite" dans le contrat des fonctionnaires wallons qui assurent la sécurité et la sûreté à l'aéroport, que ces derniers sont assermentés et que, selon le droit belge, ils n'ont donc pas à être fouillés.

Selon Ryanair, le fait que les fonctionnaires soient assermentés n'est pas un gage de sécurité.


Monsieur le Ministre peut-il me dire si les fonctionnaires wallons bénéficient d'avantages de ce type à l'aéroport de Charleroi ? Est-ce le cas dans les autres aéroports belges ? Est-ce légal ? Qu'en est-il de la sûreté de l’État ?
Haut de page

Chargement