Intervention parlementaire

< Retour à la page précédente

Publié le 10/07/2017
Niveau : Région wallonne
Type : Question écrite

La nouvelle route d'accès à Pairi Daiza


Depuis de nombreux mois, le projet d’une nouvelle route d’accès à Pairi Daiza, limitée ou pas à un contournement du village de Gages, fait beaucoup parler de lui, même si les discussions qui ont lieu avec votre cabinet et les bourgmestres des communes de Brugelette, Ath et Silly se déroulent plutôt de façon très confidentielle.  

Plusieurs mouvements ou comités de citoyens se sont créés pour pouvoir accéder à l’information sur ce projet et pour en influencer la teneur. Les craintes sont grandes quant aux atteintes à la ruralité, à l’environnement et à la quiétude des habitants, notamment ceux de Ghislenghien et Hellebecq face à un possible contournement de Ghislenghien intégré à ce chantier qui, au départ, ne semblait devoir concerner donc que le contournement de Gages.


Faut-il construire de nouvelles routes pour garantir l’accès par voiture au parc Pairi Daiza ?


Ne peut-on pas plutôt plancher sur l’aménagement des routes existantes et investir beaucoup plus dans le recours au rail, le parc étant situé tout près d’un arrêt sur la ligne 90 entre Ath et Mons ?


Ce sont là deux questions que se pose nombre d’habitants de cette région verdoyante.


Au-delà, c’est la question du coût d’un tel projet qui est posée.


Monsieur le Ministre peut-il dès lors nous informer précisément sur l’état du projet ? Et nous en transmettre une estimation chiffrée ?

Plus fondamentalement, les intérêts divergents en présence ne plaident-ils pas, à son estime, pour la mise en œuvre d’un large processus participatif qui associerait les acteurs de ce dossier et en particulier les habitants des villages concernés, dans la recherche de solutions acceptables par le plus grand nombre ?
Haut de page

Chargement